verdet


verdet

verdet [ vɛrdɛ ] n. m.
XIVe; de verd vert
Techn. Vert-de-gris du commerce, acétate basique de cuivre, utilisé en teinture.

verdet nom masculin (diminutif de l'ancien français verd, vert) Nom donné à divers acétates de cuivre, à cause de leur couleur verte.

⇒VERDET, -ETTE, adj. et subst. masc.
I. — Adj., rare, vieilli. D'un vert clair. Dans une grosse raie (...), une herbe verdette avait monté (GIONO, Regain, 1930, p. 223).
II. — Subst. masc.
A. — CHIM., TECHNOL.
1. Vieilli. Verdet cristallisé. Acétate neutre de cuivre en cristaux. Synon. cristaux de Vénus, vert de Vénus. (Ds P. ROUSSET, Trav. pts matér., 1928, p. 78 et LEBEAU, COURTOIS, Pharm. chim., t. 1, 1929, p. 618).
2. Acétate de cuivre plus ou moins basique préparé avec du marc de vendange acétifié et du cuivre en lames, utilisé notamment en teinture, peinture et viticulture (contre le mildiou) (d'apr. DUVAL 1959). Synon. vert-de-gris (artificiel/du commerce). Le verdet est un acétate (...) de cuivre qu'on fabrique dans le midi de la France. Ce sel est d'une belle couleur verte (Manuel du fabricant de couleurs, t. 2, 1884, p. 252).
B. HIST. Membre de groupes royalistes qui menèrent une lutte contre-révolutionnaire après le 9 Thermidor de l'an II et en 1815, en arborant une cocarde verte, couleur du comte d'Artois, et qui se livrèrent à de nombreuses violences dans le Midi de la France. S'enrôler dans les verdets. À Bordeaux, en 1815, il avait été verdet. À cette époque, la fumée de son royalisme lui sortait du front sous la forme d'un immense plumet blanc (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 97).
C. — VÉN. Jeune cerf qui, au moment du brame, guette les défaillances ou les occupations du mâle pour courtiser les biches dont celui-ci s'était réservé l'exclusivité (d'apr. BURN. 1970). La troisième biche, l'Aile, glissait de son pas aérien (...), tandis que les verdets caracolaient déjà sur sa trace. Les grands mâles, les plus âgés ensemble, s'étaient mis aussi à brouter (GENEVOIX, Dern. harde, 1938, p. 24).
Prononc. et Orth.:[], [-]. Ac. 1694-1740: ,,on l'appelle aussi verd de gris``; 1762: vert de gris; 1798-1835: vert-de-gris. Étymol. et Hist. A. Adj. déb. XIIIe s. « verdoyant » (COLIN MUSET, Chans., éd. J. Bédier, I, 3, p. 1). B. Subst. 1. ca 1370 « vert-de-gris » (GUY DE CHAULIAC ds SIGURS, p. 78); 2. 1831 « royaliste arborant la cocarde verte du comte d'Artois » (BALZAC, Œuvres div., t. 2, p. 136); 3. 1933 « jeune cerf » (Lar. 20e). Dér. de vert; suff. -et. Bbg. LENOBLE-PINSON (M.). Le Lang. de la chasse. Paris, 1977, pp. 66-67.

1. verdet, ette [vɛʀdɛ, ɛt] adj.
ÉTYM. V. 1240; de verd, vert.
Vx ou régional. Un peu vert.
0 (…) dans une grosse raie qui avait fendu les pierres et d'où on avait jour sur la terre noire, une herbe verdette avait monté qui portait sa grosse tête de graine.
J. Giono, Regain, Pl., t. I, p. 421.
N. Royaliste arborant la cocarde verte, couleur du comte d'Artois. || Les verdets responsables de la Terreur blanche de 1815.
HOM. 2. Verdet.
————————
2. verdet [vɛʀdɛ] n. m.
ÉTYM. V. 1363; de verd, vert.
Techn. Vert-de-gris du commerce, acétate basique de cuivre, utilisé en teinture.
HOM. 1. Verdet.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • verdet — Verdet. s. m. La roüille qui s engendre dans le cuivre. Une once de verdet. le verdet est un poison. verdet de Montpellier. On l appelle aussi, Verd de gris …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Verdet — ist der Name von Marcel Émile Verdet (1824−1866), französischer Physiker Siehe auch: Verdet Konstante Verdetsche Kohärenzbedingung Diese Seite ist eine Begriffsklärung …   Deutsch Wikipedia

  • verdet — VERDÉT s. v. florean, florinte. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime …   Dicționar Român

  • verdet — m. vert de gris …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • verdet — (vèr dè, le t ne se lie pas) s. m. 1°   Acétate de cuivre. •   Le verdet ou vert de gris qui sert à faire les belles couleurs de vert céladon et de couleur de soufre, Instruct. génér. pour la teint des laines, 18 mars 1671, art. 138. •   La… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VERDET — s. m. Sel de cuivre impur et de couleur verdâtre, dont la préparation en grand forme une branche importante de commerce. Une once de verdet. Le verdet est un poison. Verdet de Montpellier. Des cristaux de verdet. On le nomme aussi Vert de gris.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VERDET — n. m. Acétate de cuivre. Verdet de Montpellier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • verdet — ver|det Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • verdet — ver·det …   English syllables

  • verdet — ˌvərˈdā, det noun ( s) Etymology: Middle French, from verd green + et : verdigris 4 …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.